L’affaire du Viol par deux policiers : 15 ans d’emprisonnement ferme pour les bourreaux de Mariem Ben Mohamed *

Le verdict est enfin tombé et la justice tunisienne a tranché au bout de deux ans : Les deux policiers accusés du viol de Mariem Ben Mohamed * ont été condamné a quinze ans d’emprisonnements ferme contre sept ans, suite à la réouverture du dossier par les avocats de la victime qui ont jugé le verdict précédent « très clément. »

Des avocats et des défenseurs des droits de l’Homme ont continué néanmoins a exprimé leur mécontentements via les réseaux sociaux et considèrent encore que le verdict final prononcé hier, 20 Novembre 2014 à Tunis est disproportionné à la gravité de l’acte commis par ses deux agents de Police.

Il est à noter que le troisième policier impliqué dans cette affaire est condamné qu’à deux ans de prison ferme. Ce dernier n’a fait qu’extorquer de l’argent au fiancé de la victime pendant que ses deux  collègues abusaient d’elle sexuellement.


Et la vidéo la plus consultée de l'histoire du Net est ...
Hamma Hammami et Radhia Nasraoui secouent le web
Les étudiants de la faculté de Médecine font une belle parodie
Lilia Weslaty fait valoir à un chauffeur de taxi ses droits intelligemment!
Avant-gout de HAJARLAND
Bande Annonce El Perche EP 22
El Perche EP 21 Partie 02
Bande Annonce El Perche EP 21 Partie 02
El Perche EP 21 Partie 01

Sousse : Démantèlement d'un éventuel réseau de trafic de faux -billets...

Naji Bhiri , le frère de Noureddine Bhiri en état d’arrestation

L’affaire du Viol par deux policiers : 15 ans d’emprisonnement ferme pour...

Medenine : Une fillette de 5 ans victime d’attouchements sexuels par un Imam

Coca-Cola offre aux tunisiens l’espace de son logo

La caisse de compensation: Les problèmatiques de la réforme

L'attribution du prix "Business for Peace Award " à Wided Bouchamaoui

350 millions de dinars d’emprunts obligataires pour payer les salaires du...

Bientôt un collège d’excellence pour les métiers d’arts en Tunisie

El Zaglama, du traditionnel raffiné

Lettre de Jean Jaurès* aux instituteurs

Jazz à Carthage by Ooredoo fête cette année son dixième anniversaire